Éditeur : BOCOPO Magic
Année : 2017
Niveau : ?
Prix : 75 €

Charger votre smartphone avec la seule puissance de votre esprit, ça vous dit ?
Suivez le guide !

Car c’est la promesse que semble faire iCharge 2.0 (je ne savais même pas qu’il y avait un iCharge version 1 !).

Comme presque toujours (il faut bien que je justifie de l’avoir acheté, quand même !), la vidéo promotionnelle est fort alléchante…

Ce qu’on reçoit

Une jolie petite boîte !

iCharge 2.0 de Silver WING
iCharge 2.0 de Silver WING

Je vous ai mis de quoi vous faire une idée des dimensions, afin de comprendre que le gimmick est petit…

Avec dedans :

  • THE gimmick,
  • 1 mini bout de PQ, avec le lien pour une vidéo explicative de… 4 mn et 28 sec !

Bon, déjà, là, je commence un peu à bouillir, je vais commencer par le matériel, c’est le moins pire…

Le matériel et l’effet

En essayant de ne pas trop en dire, le principe est de secrètement connecter le gimmick au câble du téléphone, et de déclencher l’effet en appuyant sur un bouton.

Du courant est envoyé vers le téléphone, qui se met en position « charge », alors qu’il semble que le câble ne soit branché sur rien.

iCharge 2.0 de Silver WING
iCharge 2.0 de Silver WING

La première chose à dire est que le gimmick est suffisamment petit pour être masqué par deux doigts, comme sur le trailer, et c’est plutôt un bon point.

Certes, la bande annonce est sûrement mensongère et il n’est pas sûr qu’ils présentent l’effet avec le gimmick réellement en main.

Mais, pour ne pas être trop sévère, après quelques essais devant la glace, on a quelque chose de vraiment semblable, même avec des angles qu’on pourrait considérer comme interdits, comme sur ce cliché.

iCharge 2.0 de Silver WING
iCharge 2.0 de Silver WING

Mais voilà, le petit bidule coûte 75 €, et semble avoir été un peu fabriqué avec les pieds (petits sûrement, mais des pieds quand même).

Il y avait certainement moyen d’améliorer la finition, celle-ci étant simplement assurée par de la gaine thermoformable blanche, afin de laisser l’illusion qu’on tient bien la prise USB à l’extrémité du câble.

Par ailleurs, le « bouton » demande un appui fort pour être déclenché, car il est dans l’épaisseur du gimmick : il y avait ici aussi certainement besoin d’un petit peu d’attention portée aux détails pour que la mise en œuvre soit plus facile.

Ce défaut oblige d’ailleurs à utiliser le pouce pour le bouton, donc, compte tenu de l’orientation du gimmick, obligatoirement la main gauche.

De manière naturelle, je l’avais plutôt instinctivement gardé en main droite, mais le déclenchement devait alors se faire à l’index et n’était pas possible pour moi.

Ceci étant dit, ça fonctionne ! Le gimmick se charge sur une prise USB en 3 à 5 minutes. Une fois branché et le câble astucieusement replié dans la main pour donner le visuel de la photo, il permet de réaliser l’effet, autant de fois,  que nécessaire, pendant 3 minutes environ.

Donc, ça fonctionne…

Passons maintenant à la vidéo d’explication…

La vidéo

Là, c’est un énorme f… de g…. !

4 minutes 28 secondes ! QUATRE MINUTES ET VINGT-HUIT SECONDES !

Dont une minute sur iCharge version 1, qui ne ressemble à rien !

Image pourrie, son pourri, on comprend à peine ce que nous raconte (en anglais) la personne dont les mains sont filmées en statique.

Sincèrement, aujourd’hui, le moindre imbécile qui poste une vidéo sur YouTube fait mieux !

On nous montre comment charger le gimmick (ah ah !, non, je veux dire électriquement, ce serait trop beau sinon) et on nous montre comment il marche (en le branchant sur le câble du téléphone et en appuyant sur le bouton, sans blague !).

Et puis c’est tout !

Voila.

Bon, bon, bon…

Où sont les « Multiple presentations taught » de la bande annonce ?

Comment je fais pour brancher le gimmick au câble ?
Puis replier de manière adéquate le câble dans la main sans que le spectateur s’en aperçoive ?
« Extremely easy to perform » ?
Parce que ça, à mon avis, c’est plutôt coton !

Comment se fait-il que de grands noms aient pu cautionner iCharge ?

Martin LEWIS dit quand même : « iCharge 2.0 de Silver Wing est unique et puissant, je vais immédiatement l’inclure dans mes prestations ! »

Davis REGAL : « Vraiment la meilleure solution pour ce genre de tour, et une chose merveilleuse. »

Les gars, c’est pas possible, vous l’avez vraiment essayé, le bidule ?
De la part de pros qui, pour le coup, sortent des trucs qui sont vraiment utilisables, ça fait douter de tout !

Que penser de iCharge 2.0 ?

C’est compliqué.

Ça fonctionne et ça peut avoir son effet.

C’est à la fois suffisamment bien réalisé pour se cacher derrière deux doigts et, en même temps comme dirait Manu, les finitions ne sont pas là.

Il n’y a, à proprement parler, aucune instruction, aucune séquence filmée en conditions réelles ou en studio, avec les explications, les angles…

Les différentes utilisations possibles sont évoquées uniquement par les images du trailer : mettre la prise USB au contact d’un fruit, créer de l’électricité par la force mentale, retrouver un objet choisi parmi d’autres en passant le câble à proximité… Pourquoi pas…

Mais rien, encore une fois, pas d’explication !

Par acquis de conscience, je suis allé sur la page Facebook de Silver Wing Magic… Nada !

En fait, ça ne laisse qu’une solution : se cacher dans un coin, brancher son propre câble, le mettre en bonne position dans sa main et partir à la recherche d’un spectateur qui aura le téléphone approprié…

Très naturel, le mec qui se ballade avec son câble tenu entre trois doigts crispés…

Si je rêvais d’un iCharge 3.0 :

  • Il devrait permettre de faire le branchement « en public » et de préférence avec le câble du spectateur.
    C’est possible, je pense, avec un peu de détournement d’attention : par exemple en demandant au spectateur, de son côté, de connecter l’autre extrémité du câble à son téléphone : on fait bien pire souvent quand on fait des préparations avec des élastiques !
  • Le déclenchement serait facile, sans force, ce qui permettrait une utilisation ambidextre,
  • Les finitions permettraient d’avoir un côté visible (au bout des doigts) en plastique dur, donnant plus l’illusion d’une vraie prise USB,
  • La vidéo expliquerait toutes les astuces de la préparation et donnerait plusieurs idées de routines !

Les Plus

  • Seul gimmick de ce genre,
  • C’est petit,
  • Ça fonctionne.

Les Moins

  • C’est mal fini,
  • La préparation n’est pas simple et n’est surtout pas expliquée,
  • La vidéo est honteuse,
  • La bande annonce est mensongère en disant que c’est extrêmement facile à faire, et que de nombreuses idées de présentations sont enseignées !

Conclusion

Je suis très déçu de cet achat qui coûte 75 €, je le rappelle !

Je suis partagé entre l’envie de le renvoyer, tout simplement, ou de le démonter pour voir si je ne peux pas l’améliorer, quant à l’aspect et au déclenchement…

Parce que ça fonctionne et que l’idée est loin d’être mauvaise !

Donc le choix, c’est : iCharge 3.0 ou iDécharge (désolé, j’ai pas pu résister)…

> Découvrez d’autres avis sur iCharge 2.0 sur le forum !
​​
Imaginarium​
Imaginarium​
Imaginarium​
Imaginarium​
Article précédentRubik’s Dream de Henry HARRIUS
Article suivantGuillaume | à la rencontre des VMistes

Bonjour,
dans la vraie vie , je suis chirurgien moldu, mais dans la vie vraie, je suis passionné de magie et de musique !
Essentiellement cartoman(iaqu)e, je me disperse depuis peu (et compulsivement) pour les pièces, le Rubik’s Cube et les beaux objets de micro-magie.
Amoureux inconditionnels des gimmicks de tous genres, mon plaisir est de déconstruire et de chercher (et de trouver parfois) la petite bête qui permettra éventuellement une amélioration utile.
Mon drame : la magie est pour moi un art tellement parfait que je franchis trop rarement le pas pour présenter les effets que j’aime, de peur de ne pas être à la hauteur de cette perfection…