Éditeur : C.C. Editions
Année : 2004
Pages : 194
Traduit de l’anglais par Jean-Jacques SANVERT
Impression sur papier bouffant ivoire, tranchefil, couverture rigide avec jaquette pelliculée
Format : 17 X 24 cm
Langue : Français
Prix : 55 Euros

J’avais envie de vous donner ma « critique » de ce livre, unanimement encensé, afin de modérer un peu les avis (lire l’article de Balthazar) !

Tout d’abord, je tiens à préciser que je suis (évidemment) parfaitement d’accord sur le principe d’allier la PNL, l’hypnose et la magie pour « créer quelque chose de vraiment nouveau et de totalement dévastateur », comme le clame la quatrième de couverture du livre.

Pur Effet de Derren BROWN
Pur Effet de Derren BROWN

Il me semble même que tout bon magicien (ou mentaliste) utilise déjà ces outils… sans le savoir. Il s’agit simplement de le faire consciemment, pour mieux le faire et en utiliser vraiment les possibilités. Et c’est justement là que… mais commençons par le commencement.

Le livre est, grâce aux multiples talents de Franz REJASSE, à l’image des autres livres de C.C. Editions : beau et bien fait !

194 pages de papier bouffant ivoire, couverture cartonnée, sur-couverture, très chic. Chapeau, rien à dire.

Mon propos concerne plutôt le texte que l’apparence. Je ne vais pas pour autant refaire l’avis de lecture, déjà publié sur ce site. J’aimerais simplement y ajouter quelques remarques :

La première partie du livre décrit la théorie de Derren BROWN sur la présentation du mentalisme et de la magie en général.

Il reprend pour cela quelques-uns des points que nous connaissons en PNL, et en Hypnose Ericksonienne en particulier, appliqués à des tours connus, comme la cigarette à travers la pièce : établir le contact avec la personne, cibler son orientation sensorielle, parler son langage, penser en « tri sur l’autre », créer la surprise, prendre des risques, ancrer et réutiliser les réactions qui nous intéressent…

Le tout est bien décrit, intéressant et intelligent, mais – a priori – si ce n’est d’avoir appliqué ces outils de communication d’influence au monde de la magie, pas grand-chose de neuf ! (si si, je peux vous le dire)

Lorsqu’on connaît un peu le sujet, on aurait aimé découvrir une utilisation plus créative de ces techniques.

Bien sûr, s’il s’agissait de vulgarisation, ce serait très bien – un peu court, peut-être, mais mieux que rien. Maintenant, pour vraiment utiliser les pleins potentiels de tout cela, il y a une vaste marge, même pas effleurée. Moins de quarante pages après le début des explications, on passe déjà à la suite. Dommage.

La deuxième partie présente quelques techniques de cartes.

Personnellement, je me suis un peu demandé ce qu’elles faisaient là. Les idées sont bonnes, pas toujours exploitables à mon avis (d’amateur). C’est souvent compliqué (techniquement, j’entends) et le lien avec la première partie n’est pas fait – et donc, même en cherchant, il n’est pas évident non plus… On attaque ensuite :

La troisième partie, sur la lecture de pensée directe.

« Ah ! » penserez-vous. Nous sommes à plus de la moitié du livre. Après quelques pages qui ressemblent un peu (quand même) à du remplissage, on retrouve les schémas de la PNL (mouvements oculaires) et de l’Hypnose (évocation, pumping). Au moins, contrairement à certains « K », Derren BROWN cite ses sources* (dans le texte, pas en bibliographie), ce qui vous permettra de lire les livres d’origine et d’en apprendre un peu plus.

Les exemples de routines sont toutefois très bien détaillés, avec textes et subtilités. On se laisse prendre aux descriptions, à la comédie. C’est ce que l’on apprend le plus dans ce livre : combien la présentation est importante – mais vous le saviez déjà, n’est-ce pas ?

L’auteur vous rappelle quelques règles de bon sens, concernant ladite présentation, puis expose quatre routines et deux forçages :

FUMÉE

Où la carte choisie disparaît du jeu – elle n’y a jamais été dit l’artiste – et est retrouvée dans sa bouche, à la place de la cigarette qu’il était en train de fumer !
Derren BROWN vous recommande avec quel type de jeu et dans quel état d’esprit présenter le tout. Assez facile… mais toujours pas très représentatif (je trouve) des merveilles que l’on nous a fait envisager aux chapitres théoriques.

PLEROPHOBIA

Où il vous faut mémoriser un chapelet d’une vingtaine de cartes.
Bref, je ne m’attarderai pas trop, car le tout m’a paru assez compliqué et pas franchement porté sur la psychologie.

Une très bonne routine, sans doute, mais pour simplement être capable de nommer une carte piochée dans le jeu, il y a des méthodes plus simples et, si la présentation y est, tout aussi impressionnante pour qui n’a jamais vu cela (opinion personnelle, bien sûr).

PARFAITE DIVINATION DE PIÈCE

En résumé, ne fonctionne qu’avec un certain type de pièce anglaise… donc, infaisable en France, comme dans le reste du monde.

TRANSFORMATION

Est à mi-parcours entre le tour de cartes (manipulations) et le mentalisme (cold reading).
Joli texte, un brin philosophique, où l’artiste s’arrange pour que les cartes lui donnent raison : on peut changer l’avenir en prenant les bonnes décisions au présent (triple change de cartes).

Bon, c’est joli, mais pas exceptionnel… Toujours pas convaincu. Désolé.

Pur Effet de Derren BROWN
Pur Effet de Derren BROWN

DEUX FORÇAGES DE CARTES

Dans le style, en plus facile, de ce que l’on apprend en formation d’Hypnose dans les deux premiers jours… Pourquoi pas, mais de là à en faire des gorges chaudes, il ne faut pas exagérer. Les stagiaires en formation parviennent à « forcer » (nous appelons cela « évoquer ») des objets, des paysages, des sentiments, etc. Juste une carte, valeur et couleur, c’est un peu facile, non ?

Mais c’est vrai que, si on ne connaît pas, ça impressionne. Bien que sachant qu’il en faut peu pour impressionner les magiciens, généralement plus portés sur le côté matériel du monde et pas très psychologues (ceux que je connais ! Pas vous !) et qui s’étonnent facilement de voir « pour de vrai » ce qu’ils prennent pour de la « vraie magie » (intuitions, coïncidences créées, etc.) j’en attendais un peu plus de la réputation de Derren BROWN.

Chaque chapitre, même de présentation de routine, est l’occasion de digressions, certes intéressantes, mais parfois incongrues.

Elles donnent toutefois l’ambiance du livre, façon « je te parle en direct, à travers le livre ». Quelques réflexions finales concluent le livre et c’est tout.

Personnellement, comme vous l’avez compris, je suis resté sur ma faim. Content que la psychologie entre un peu plus dans le monde des magiciens et mentalistes, mais… Voilà.

Pas de nouveauté exceptionnelle, pas de routine exploitable à mon niveau, pas de technique originale, malgré un texte sympa à lire et un auteur attachant.

A lire tout de même quand on ne connaît pas, mais les « pros » de la PNL et de l’Hypnose n’apprendront pas grand-chose de… magique !

* A ce propos, le titre français du livre de PNL écrit par Bandler, indiqué par Derren Brown, n’est pas « Des grenouilles dans les princes » (Frogs into Princes) mais « Les secrets de la Communication« , aux Editions de l’Homme.

Découvre d’autres avis sur Pur Effet sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.