Petite Anthologie des Tours de Cartes Automatiques 9 de Richard VOLLMER

Éditeur : Magix Unlimited et C.C. Editions
Année : 2005
Pages : 115
Format : 16,5 cm x 23,5 cm
Prix : 30 Euros

Nous allons parler du 9° et dernier recueil de tours automatiques écrit par Richard VOLLMER.

Pour ceux qui le ne connaîtraient pas, un petit mot de présentation : Richard VOLLMER est un magicien français spécialisé dans la cartomagie qui nous offre bon nombre d’ouvrages et qui a également traduit plusieurs dizaines de livres.

Nous pouvons notamment retenir de ses ouvrages : « Cartomania », « Le jeu miroir » et bien sûr les 8 autres tomes de sa série « Petite anthologie des tours de cartes automatiques ».

Cette série a fait de lui un spécialiste incontestable des tours de cartes automatiques.

Vingt-et-un ans séparent le premier tome écris en 1984 de celui dont nous allons parler qui est sorti en 2005.

Richard Vollmer

La construction du livre

Le livre se compose de deux parties : la première partie est composée de 26 tours impromptus. La seconde regroupe 25 tours qui, vous l’aurez deviné, nécessitent un arrangement.

C’est donc un total de 51 tours de cartes automatiques qui sont réunis dans ce livre : de quoi en trouver un à son goût !

Ce livre réunit pas moins de 21 magiciens : George SANDS, Nick TROST, Peter DUFFIE, Norman HOUGHTON, Martin GARDNER, John RACHERBAUMER, Michel SIMON, Edward VICTOR, David SOLOMON, Lin SEARLES, Rufus STEELE, Stewart JAMES, Marty KANE, Edward MARLO, Richard VOLLMER, Milton KORT, Paul FLORY, Karl FULVES, Aldo COLOMBINI, Larry JENNINGS et Phil GOLDSTEIN.

Vous retrouverez beaucoup de tours de Peter DUFFIE : il y en a 23, presque la moitié !

Nick TROST n’est pas en reste, nous retrouverons 8 de ses tours.

Chaque tour est présenté de la même façon : une courte présentation de l’effet, la préparation (lorsqu’il s’agit d’un tour avec arrangement), le déroulement du tour scindé en étape pour plus de clarté.

Les tours

Nous ne verrons pas en détail chacun des tours, je vous propose cependant un aperçu rapide de ceux que j’ai préféré.

Commençons par les tours impromptus.

Cards and dice prediction de Nick TROST

Une carte est choisie avec des dés jetés de façon « aléatoire » par le spectateur. Le magicien révèle sa prédiction faite au début du tour, il s’agit de la carte choisie !

L’utilisation des dés qui est la représentation par excellence du hasard dans l’imaginaire collectif ne fait que renforcer l’effet.

A mon sens, il est cependant primordial de travailler sur la présentation du tour pour que les opérations faites avec les dés soient le plus naturelles possibles.

Just a case of cards de Norman HOUGHTON

Cinq cartes sont sélectionnées par le spectateur qui en choisit une parmi les cinq.

Le magicien fait rentrer son assistant qui sera aussitôt en mesure de désigner la carte choisie.

Ce tour donne l’occasion d’apprendre un code à mettre en place entre le magicien et son assistant.

Ce code à l’avantage de se réaliser avec un paquet de cartes et ainsi, le magicien n’a pas à bouger ou parler : les conditions semblent vraiment impossibles !

Phone zone de Peter DUFFIE

C’est un tour où tout est fait par le spectateur, si bien que la mise en scène proposée est telle que le tour se fait au téléphone.

La force de ce tour réside dans le fait qu’il n’y a absolument aucun contact entre le magicien et le spectateur qui tient les cartes, à part celui de la voix puisque le magicien donne des instructions précises au spectateur.

The surprised gambler de Martin GARDNER

Tour simple et efficace présenté comme une méthode de triche au poker.

Toujours amusant à faire avant une partie entre amis, à vos risques et périls !

Il est bon de noter qu’une très légère préparation est nécessaire, elle est même faisable devant le spectateur.

Viennent ensuitent les tours avec arrangement.

This is your card with a punch de Nick TROST

Double effet où l’on retrouve la carte choisie par le spectateur et où l’on fini avec une production de 4 as.

Un double effet assez fort pour un tour automatique.

The chose few de Peter DUFFIE

Un tour où la participation du public est maximale : le premier définit une carte et le second coupe dessus !

Globalement, ce qu’on en retient…

C’est un livre qui donne un large éventail de tours automatiques où vous en trouverez bien un ou deux à intégrer dans votre répertoire.

Cependant comme souvent avec les les tours automatiques, attendez vous à beaucoup de mélanges, de distributions avec notamment la donne australienne. Tout cela pouvant faire traîner certains tours en longueur.

Si vous êtes amateur de tours automatiques, n’hésitez pas.

De plus cela pourra vous donner des principes et des idées à utiliser dans d’autres routines, d’autres présentations, etc…

Un article avait déjà été fait sur ce livre, je vous invite à le consulter également pour avoir un avis différent sur le sujet : c’est juste ici !

> Découvrez d’autres avis sur le forum !
Dark Connection
Dark Connection
Dark Connection
Dark Connection
APERÇU DE REVUE
Intérêt
Article précédentImaginarium 1 & 2 par Julien LOSA disponibles sur VM !
Article suivantTransfert Impossible de Maxence MURA
Actuellement en troisième année d'infirmière, je consacre mon temps libre à mes deux passions : la magie et la pâtisserie ! Mes deux passions ne profitent qu'à ma famille et mes amis pour le moment ;) J'ai découvert la magie par le biais d'une vidéo you tube où le magicien changeait la couleur de son foulard, et j'ai aussitôt couru au grenier récupérer la vieille boite de magie de ma soeur, depuis ça ne m'a pas lâchée ! Je travaille particulièrement la cartomagie et j'aime beaucoup donner à mes tours une allure de mentalisme ! Ce qui fait que j'attache une grande importance au texte, à l'ambiance du tour, je pense que cela apporte tout le merveilleux à notre art et que sans le "boniment" ce serait un peu comme un plat sans sel ou encore un cadeau sans emballage. Mon plus grand handicap est certainement ma timidité et mon manque de confiance en moi... et j'ai souvent du mal à me lancer à l'eau mais ça s'arrange !