Éditeur : Marchand de Trucs
Année :  2015
Langue : Français
Prix : 50 euros
Format : 16 X 24 cm avec couverture rigide quadri et reliure couture
Mise en page, photographies et illustrations :  Benoit DRAGER

Francis WUILLOT – alias Fantomas – est un passionné de fantastique et de paranormal et cela se sent dès l’introduction de ce très beau livre, Bizzaremania, sorti chez Marchand de Trucs.

Plusieurs raisons poussent à s’y intéresser :

  • la rareté des publications en français de livres sur la magie bizarre,
  • l’invitation à découvrir son univers étrange à travers 13 routines.
Bizzaremania de Fantomas
Bizzaremania de Fantomas

Il partage sa vision des choses, nous livre ses valeurs, ses inspirations et le travail fourni pendant plusieurs années pour donner vie à Bizzaremania.

Il donne le sentiment d’un engagement total dans la magie bizarre et dans son envie de la partager.
L’aspect du livre est soigné et donne envie de l’ouvrir au plus vite.

La reliure est en carton rigide, la mise en page excellente, on a de la qualité entre les mains cela saute aux yeux et ravit le touché également en tournant les pages..

La lecture est facilitée car les mots ne se bousculent pas pour rentrer à tout prix dans les pages.

C’est aéré, coloré avec des illustrations qui font le partenaire idéal des mots tout au long du livre.

Bizzaremania ? Kesako ?

Vous n’aurez pas droit à un cours magistral sur la magie bizarre

Ici, on entre tout de suite dans le vif du sujet avec des routines prêtes à exécuter.

Bizzaremania de Fantomas
Bizzaremania de Fantomas

Histoires & routines

Les thèmes et les intrigues sont inspirés d’histoires connues ou complètement inventés par l’auteur et font souvent mouche.

Ces histoires donnent envie d’être face à un narr-acteur qui vous fera vivre un moment spécial rempli de fantastique, de suspense et de magie.

Je croise les doigts pour que ce rendez-vous étrange ait lieu entre vous et un excellent comédien / magicien qui saura raconter l’histoire avec efficacité et faire vivre la magie bizarre autour de lui.

Les objets, toujours taillés sur mesure pour les effets présentés apportent une touche de crédibilité.

Mac Gyver en herbe, réjouissez-vous et sortez votre boîte à outils. La 53e carte utile à ajouter à votre jeu est celle de Castorama. La construction n’étant pas mon fort, mon objectivité sur ce point précis sera peut-être remise en cause par certains, tant mieux !

Je ne vous cacherai pas que je me suis laissé prendre par ces histoires bien racontées au point de penser que même sans effets magiques elles feraient leur petit effet tout court.

Je pense notamment à « De l’autre côté du miroir »  de Lewis Carrol  à la sauce bizarre mais je ne vous en dis pas plus, chacun les découvrira au fil de la lecture et au hasard des pages.

Réfléchissez bien dans quelles conditions vous souhaitez présenter ces routines : scène, salon ou close-up, cette dernière possibilité n’étant pas évidente selon moi, mais tout est possible.

Déroulé

A chaque fois nous retrouvons le même processus à savoir la narration du conte et son illustration par l’expérience d’une routine.

« Cette routine est vraiment très amusante, tout à fait bizarre et je vous prédis qu’elle vous apportera pleinement satisfaction. Encore et toujours, concentrez-vous sur la présentation , le mécanisme est assez simple que pour se faire un devoir et un plaisir de partager la partie théâtrale ».

Cette citation de l’auteur peut être appliquée à toutes les routines présentes dans ce livre.

Sommaire

  • Le trésor de la Lorelei
  • De l’autre côté du miroir
  • Le diable à Marienbad
  • Le passage sous la quille
  • Le messager
  • L’envoyé de l’enfer
  • Le prix à payer
  • La main de Raânki-se-net
  • Les pierres de vie
  • Divina(c)tion
  • Les scarabées sacrés
  • La deuxième chance de Taâlisya
  • Veneficium

Tours

Le Trésor de la Loreleil

Rendez-vous en Germanie avec une nymphe de la mythologie germanique, la Lorelei, gardienne d’un fabuleux trésor et 3 chevaliers voulant s’en emparer avec l’aide d’un magicien, Galdaric.

Effet

D’un petit coffret de bois, le magicien extrait une boîte métallique ornée d’une gravure du 19e siècle représentant la Lorelei et un vieux jeu de cartes.

3 spectateurs choisissent une carte qui est déposée devant eux face en bas.

Sur chacune des cartes est déposée une figurine de gargouille.

Chacun note le nom de sa carte sur un petit carton et le pose devant lui, face cachée.

Le jeu de cartes est remis dans sa boîte.

Le magicien retourne les 3 cartons qui portent le nom de la même carte, par exemple l’as de trèfle.

Il parle de l’impossibilité que ce soit l’as de trèfle.

Il retourne les cartes et aucune des cartes n’est l’as de trèfle.

Il sort le jeu de la boîte et montre qu’il n’y a pas d’as de trèfle dans le jeu.

Il montre qu’avant le début de la routine, l’as de trèfle était dans le portefeuille ou dans l’étui de cartes resté dans le coffret.

Avis

Un effet très sympa autour d’une hallucination ou d’une illusion d’optique qui fait participer 3 spectateurs. J’aime beaucoup l’idée de jouer avec leur sens, le thème de la perception et provoquer l’inattendu ainsi que semer le doute dans leur esprit.

Petit voyage dans le temps, cette idée d’hallucination me fait penser aux 2 rangées étonnantes de Dominique Duvivier que vous pouvez visionner dans « Cartomagie année 2001 ». La technique utilisée à part le forçage des 2 rangées de 8 cartes était une simple LD.

Ici, les spectateurs voient la même carte qui s’avère être une carte différente lorsqu’ils la retournent.

Vous terminez la routine de manière propre.

L’hallucination est renforcée par le fait que la carte n’est pas dans le jeu (en fait plus dans le jeu et ce, sans aucune manipulation de votre part) et le jeu peut être donné à examiner.

De surcroît, la carte se trouve dans un endroit « inaccessible » et ce depuis le début, à savoir dans l’étui du jeu ou dans un portefeuille. Vous pouvez bien entendu proposer un autre endroit selon vos préférences et votre imagination.

Pour le réaliser en close-up, vous devrez vous passer du coffret.

Technique

Vous devez forcer 3 fois la même carte à chacun des participants et en déposer une autre que celle vue par leurs soins.

Construction

Vous devrez préparer une boîte proche du format d’un jeu de cartes et un triptyque avec un miroir.

Tout est cependant très bien expliqué afin que vous puissiez construire tout ce dont vous avez besoin pour réaliser cette routine.

De l’autre côté du miroir

Inspiré du merveilleux livre de Lewis Caroll, l’histoire se centre sur la disparition d’un réalisateur de cinéma qui cherche à recréer la magie de la scène où Alice traverse le miroir.

Effet

Une carte est choisie, signée et perdue dans le jeu.
Elle est retrouvée dans le miroir d’un triptyque à la vue de tous depuis le début.

Technique

Contrôler la carte signée sur le dessus du jeu.

Glisser la carte dans la fente laissée entre le miroir et le triptyque pour la révélation dans le miroir en prétextant chercher l’étui laissé derrière le triptyque.

Avis

J’aime beaucoup cet effet qui laisse une sensation de mystère tant dans l’histoire que dans le final de la routine en sollicitant le sens de la vue et celui du toucher.

Une carte signée est souvent retrouvée dans un portefeuille, une enveloppe, une poche, dans un étui, un trombone, sous le pied du spectateur, voire collée au plafond.

Plus surprenant, on peut la retrouver dans une pomme, un citron, dans une bouteille ou un ballon de basketball (carte non signée version de David Blaine).

Ici, on va encore plus loin, c’est dans un miroir que se retrouve la carte signée, laissant le spectateur surpris et sans aucune explication.

La méthode utilisée par Fantomas fonctionne ; on pensera à bien laisser le temps nécessaire avant la révélation dans le miroir afin d’établir une parenthèse d’oubli entre chercher l’étui et ladite révélation finale.

On peut aussi penser à l’empalmage pour ensuite glisser la carte dans la fente du miroir.

Le miroir est doté d’une symbolique très forte.

Il permet avant tout de voir le vrai et de corriger notre représentation de nous-même et du monde.

Ici, le miroir peut être perçu comme un autre monde peuplé de volontés obscures ou encore d’un anti-monde où tout y est inversé.

De l’autre côté du miroir, on trouve un monde dans lequel les objets familiers et les personnages s’y meuvent et s’y expriment. Le rêve n’est jamais loin du cauchemar. On y rencontre ce qu’on y apporte, ses peurs, ses illusions, ses espoirs, sa vérité.

Jouer avec le sens du toucher ajoute une sensation inhabituelle d’impossibilité car la personne qui a signé la carte ne peut ni la toucher, ni jamais la récupérer. Une course impossible contre le temps.

On peut aussi faire passer le message que « rien n’est impossible »…

Une invitation avec une touche d’originalité à se rendre au pays des merveilles à travers le miroir et à le découvrir…

Suivez l’idée de départ de Lewis Caroll, une fois de l’autre côté du miroir, courez pour rester dans le présent et restez immobile si vous souhaitez filer dans le passé avec le décor…

Un de mes effets préférés du livre.

Le Diable à Marienbad

En 1888, dans une salle de jeux d’une ville de la république tchèque, un pari est organisé entre des joueurs autour du diable et de la superstition.

Effet

2 routines sont présentées et liées entre elles.

Première routine

Le principe du « pari de Marienbad » est utilisé avec 15 objets, ici, de petits crânes.

Le magicien et un spectateur doivent prendre à tour de rôle 1, 2 ou 3 objets.

Celui qui prend le dernier objet a perdu.

Seconde routine

Effet

3 cartes sont sorties d’un portefeuille et montrées.

Un roi qui personnifie le spectateur joueur est placé entre 2 autres cartes qui représentent son ange gardien et sa conscience.

Les cartes sont replacées dans le portefeuille qui est posé sur une table.

A l’issu du premier pari, vous montrez que vous saviez ce qui allait se passer.
Le roi est maintenant une carte sans visage.

Avis

L’idée de cette double routine est très personnelle à Fantomas, vous comprendrez pourquoi en le  lisant.

La prémisse de joueurs autour d’une table de jeux auxquels les participants peuvent s’identifier est toujours facteur d’interactivité.

La première routine est une adaptation d’un jeu de stratégie très ancien connu sous le nom de « Jeu de Nim ». C’est un jeu mathématique répandu sur internet et que les spectateurs peuvent connaître.

Si ce n’est pas le cas, tant mieux pour vous et montrez avec assurance que vous allez gagner.

S’ils connaissent, vous avez un roi dans votre manche pour prouver que vous saviez qui allait gagner ce pari.

La transformation se fait par un change au portefeuille Himber ce qui évite les manipulations des cartes.
Pour éviter une éventuelle suspicion planant sur le portefeuille, je pense à la possibilité de ressortir les cartes tout de suite après les avoir rangées avec un prétexte.
Ce qui permet de les laisser à la vue de tous face en bas sur la table, de les laisser à une distance respectable  avec un élastique ou un petit ruban par exemple afin de pulvériser l’idée de manipulation.

Une idée sympa mais qui peut perdre de sa superbe si les joueurs connaissent le principe.
On pourrait réfléchir à n’utiliser que la deuxième routine en adaptant un peu le texte.

Matériel

  • Un coffret.
  • 15 crânes en résine.
  • Un portefeuille Himber.
  • 3 cartes normales.
  • 3 cartes avec le roi dont les visages ont été grattés.
  • Des billets allemands du début du 20e siècle.
  • U4n vieux jeu de piquet.
  • Une bourse contenant des pièces anciennes.

Le Passage sous la Quille

Mer des Caraïbes en 1687 à bord d’un galion qui s’est arrêté pour juger un homme par la loi des flibustes avec la sorcière Mary Mary sur l’île de la tortue, repaire des flibustiers, boucaniers et pirates de tous les océans.

Effet

Une carte est pensée et sortie d’un jeu de cartes miniatures.

Le jeu est remis en poche.

La carte est montrée et placée en poche également.

Le magicien sort d’un coffret en bois des cartes miniatures qu’il place dans 4 gobelets.

Il prend les cartes de chaque gobelet et demande si le spectateur voit 1 carte de la même famille que la sienne, soit pique, cœur, trèfle ou carreau.

Ensuite, il renouvelle l’opération en demandant s’il voit une carte de la même valeur que sa carte pensée.

A chaque réponse positive, il jette une pièce de monnaie dans le gobelet, renverse les pièces du ou des gobelets ayant entraîné un oui, passe son pendule au-dessus des pièces et annonce le nom de la carte choisie.

Avis

Une bonne routine de carte pensée avec une application du système du comptage binaire 1, 2, 4, 8.

Cela me fait penser au miracle de Paul Fox qui permet de deviner une ou plusieurs cartes pensées.

Matériel

  • 4 gobelets en étain ou petit verre à whisky
  • Cartes miniatures
  • Le « Jolly Roger », drapeau pirate
  • Un pendule
  • Cn petit coffret en ois
  • Des pièces anciennes.

Le Prix à payer

L’histoire d’une petite frappe en cavale qui tombe en panne sur la mythique Route 66, cette route américaine qui exalte l’imagination et engendre le rêve.
Vittorio Esposito entre dans l’Hôtel le Louis’ Bar et accepte une partie de poker contre le propriétaire, c’est là que tout a commencé…

Effet

Une routine de poker où le spectateur choisit une carte de tarot qu’il glisse dans une boîte ou un portefeuille avant de choisir des cartes pour composer sa main de poker.

Avis

Les routines de poker font souvent mouche en titillant le côté joueur des participants et en ayant un enjeu, à savoir vous battre au jeu de cartes le plus célèbre de la planète. C’est aussi le cas ici.

Pour le dernier choix, le spectateur choisit une des 2 cartes cette fois faces en l’air, ce qui rappelle subliminalement le Texas Holdem plus à la mode actuellement que celui faces cachées.

L’exécution est simple avec des manipulations basiques. La routine se combine bien avec l’histoire et avec la carte de tarot. Cette dernière ponctue la routine en représentant le étant le prix à payer et ajoute un 2e effet à celui du pari gagné.

Récréation Egypte
Egypte, O Egypte, O Logique !

Fantomas nous présente plusieurs effets autour d’un thème unique cette fois, l’Egypte antique.

Ce thème se prête parfaitement à son dessein par con côté mystérieux et fascinant et parce qu’on peut illustrer ces effets avec un matériel visuel et qui attire l’attention comme de petits coffrets, papyrus, etc…

La Main de Raanka-Set-Net

Effet

1922, Vallée des Rois Egypte.

Une rencontre entre Howard Carter, Toutankhamon et la magicienne  Raânki-se-net.

Le spectateur laisse tomber en pluie les cartes d’un jeu sur la table.

Une pochette est posée sur le jeu et une carte à face blanche en est extraite, montrée et replacée dans la pochette.

La carte sous la pochette est retournée, il s’agit de l’as de pique.

La carte est ressortie de la pochette et c’est aussi l’as de pique.

Avis

Test de divination, coïncidence ou prédiction, présentez cette routine comme bon vous semble.

Si vous arrivez à éliminer la suspicion sur la petite pochette vous aurez une jolie transformation de carte qui ira de pair avec cette histoire.

Les Pierres de Vie

Effet

Le spectateur choisit un nombre de 1 à 100. Des papiers colorés lui sont présentés avec des nombres de couleur différente dessus, il doit dire s’il voit son nombre sur chacun des papiers.

Le magicien devine le nombre pensé.

Avis

Une routine intéressante avec une consultation d’oracle en toile de fond avec un nombre pensé, des pierres précieuses et un pendule. Pas de cartes présentes !:)

Le principe binaire et celui des 100 nombres permettent de réaliser cet effet avec une combinaison diabolique des 2. N’ayez crainte, le spectateur ne le remontera pas et vous ferez votre effet à condition qu’il joue le jeu !

Divina(c)tion

Effet

Un spectateur choisit un sarcophage avec une couleur déterminée et les mélanges selon les directives du magicien qui a le dos tourné. Le magicien retrouve le sarcophage choisi.

Avis

Une routine rapide avec des objets originaux et qui collent parfaitement aux thèmes.

L’avantage est que le magicien ne touche jamais aux 3 sarcophages pour deviner l’identité de celui choisi par le spectateur.

Je pense qu’il faut trouver une bonne justification pour ce mélange pas ordinaire dont je l’avoue je ne suis pas très fan.

Il existe toujours le risque qu’il ne suive pas les indications correctement, volontairement ou non…

Les Scarabées Sacrés

Une prédiction avec un jeu de tarot et des scarabées, animal sacré pour les égyptiens.

Effet

Une prédiction est faite sur un papyrus.

Des cartes de tarot sont posées en carré sur la table par le magicien.

Le spectateur place 4 petits scarabées sur 4 cartes horizontalement, verticalement ou en diagonale. Les cartes sont retournées et on additionne la valeur des cartes.

On obtient par exemple 34, on compte jusqu’à la 34e carte et on la retourne. Elle correspond à la prédiction.

Avis

Une application très libre et intéressante du carré magique sans le mentionner, ingénieux !

Dans cette version, le spectateur choisit librement le point de départ du carré magique pour coller à la prédiction sans se rendre compte qu’il s’agit d’un carré magique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le carré magique je vous recommande la lecture des ouvrages suivants :

  • « The magic book » par Harry Lorayne,
  • « Mental effect » par Carl Hanson,
  • « Mathematics, Magic and Mystery » par Martin Gardner,
  • « Mostly perfect » par Michael Daniels ou encore
  • ce dernier sorti en septembre 2016  « Magic square methods and tricks » par James Solberg, j’espère que l’anglais n’est pas un problème pour vous…

La deuxièmre chance de Taalisya

Anubis, un lien entre le monde des vivants et des morts constitue l’essence de cette deuxième chance.

Effet

3 statuettes identiques mais de couleur différente et 3 petits cercueils correspondants ayant pratiquement la même taille sont sur la table.

Le magicien se retourne et le spectateur place une des statues dans son cercueil, le laisse sur la table et range les 2 restants dans une boîte sur la table.

Le magicien fait face au spectateur et sans poser aucune question devine la couleur de la statuette posée devant lui.

En guise de conclusion, le spectateur qui a reçu avant un bout de ficelle avec un nœud en son milieu l’approche de la flamme d’une bougie et la ficelle disparaît en un éclair.

Avis

Un effet traditionnel intriguant et ingénieux avec l’ajout d’un visuel – un bout de cordelette flash – qui laissera votre auditoire sans aucune piste s’il ne connaît pas le secret.

Veneficium

La possibilité de réaliser des vœux est présentée par un mage à 3 spectateurs.

Effet

Le magicien donne des pièces d’or, d’argent et de bronze à chacun des participants.

Il demande à chacun de choisir une statuette placée sur la table, de regarder sous le socle un chiffre inscrit et de le noter mentalement. Ensuite, ils doivent multiplier mentalement ce nombre par le nombre de pièces en leur possession et prendre sur le tapis ce nombre de pièces. Enfin, ils cachent leur figurine sous des gobelets de cuir et cachent les pièces dans leurs poches.

Le magicien devine qui a pris quoi.

Avis

Cette routine est vieille de plusieurs siècles et sa présentation définitive a été mise au point avec son pote Christian Chelman que l’on ne présente plus, si ?

J’aime beaucoup cette routine, la combinaison de pièces et de figurines, l’astuce de la méthode avec le parchemin et son invisibilité. Tout cela en fait une routine plaisante et complètement incompréhensible pour les spectateurs.

Conclusion

C’est avec curiosité que j’ai parcouru les 147 pages de ce très beau livre qui m’a fait découvrir l’univers fantastique et paranormal de Francis Wuillot alias Fantomas.

J’ai pris un double plaisir, en tournant les pages et ensuite en les lisant.

J’ai apprécié la qualité de l’écriture, la recherche fournie et l’imagination déployée, le tout contribuant à ce que les ingrédients donnent une savoureuse recette de magie bizarre.

Chaque routine est bien construite.
La théâtralisation des histoires, bien racontées et les objets présentés vous plongent dans l’atmosphère voulue par l’auteur.

Venons-en aux effets magiques illustrant ces belles histoires.

On n’acquiert pas un tel ouvrage pour les nouvelles techniques susceptibles de s’y trouver ou pour ajouter à son répertoire un effet à la mode. Cependant, j’ai quand même découvert des choses intéressantes comme une application du carré magique ou du système binaire.

Les techniques restent simples et il y a un niveau inégal parmi les effets mais vous pouvez vous concentrer presque exclusivement sur la présentation, point positif.

L’objectif pour moi est de se laisser porter au gré des routines, de stimuler notre imagination et nos envies de créer nos propres routines.
La créativité est le maître mot qui ressort de cette agréable lecture.

Je suis bien entendu subjectif dans mes propos, tout n’étant que perception personnelle à travers mes filtres.

Laissez-vous transporter par Bizarremania… merci Fantomas.

> PArtagez plus d’avis sur Bizzaremania sur le forum !
APERÇU DE REVUE
Intérêt
Article précédentOut to Lunch : références
Article suivantOpen Prediction : références en français
Fabrice FERRA
Passionné de voyages, il sillonne le globe avec ses spectacles de Mentalisme. Fabrice parle 4 langues : français, espagnol, anglais et russe ! Il élargit ses connaissances en satisfaisant sa curiosité envers l’être humain, les pouvoirs du cerveau, le 6e sens. Fabrice FERRA se glisse dans les esprits et sait ce que vous pensez. Avec lui, la lecture de pensées n’a jamais été aussi divertissante ! Ses performances motivantes, inspiratrices et fascinantes lui valent un succès en France mais aussi dans le monde entier. Son style est élégant, moderne et charmant.