Date : Dimanche 19 mars 2017
Horaire : 19h30
Lieu : Théâtre Le Funambule 53 Rue des Saules
75018 Paris
Tarif : à partir de 14,50 euros
Metteur en scène : Catherine MORISSON
Attaché de communication : Paul CARDOSO
Manager : Carlos CARDOSO

Je suis allé au spectacle du mentaliste Pourang et, je dois le dire, j’ai été émerveillé (les américains parlent pour cela de « wonder » !).

J’étais accompagné d’un mentaliste accompagné de sa femme et lui aussi a été impressionné par la qualité du show (je ne peux pas dire son nom mais il est un des co-auteurs d’un remarquable livre sur le mentalisme Douceurs Mentales).

Pourquoi est-ce que j’ai été émerveillé ? Il y a plusieurs raisons à cela.

Labyrinthe de Pourang
Labyrinthe de Pourang

1) D’abord le spectacle était beau, très beau.

Je suis très sensible à l’esthétique et Pourang a magistralement réussi son décor, ce qui n’était pas forcément évident sur le thème du labyrinthe.

L’année dernière, j’avais décerné à un show de mentalisme le titre de « Meilleur spectacle de mentalisme de l’année ».

Après avoir vu Labyrinthe de Pourang, je lui donne sans conteste le titre de « Plus beau spectacle de mentalisme de l’année » (mais il est beau aussi par son message, pas seulement pour son esthétique)… et j’en ai vu pas mal d’autres.

2) Un deuxième point dans l’émerveillement.

J’aime les spectacles de magie qui racontent une histoire (que ce soit celle d’Arsène Lupin comme Jean-Michel LUPIN ou celle des choses qui ont disparu comme Xavier NICOLAS).

Ici, il n’y pas une seule erreur de cohérence narrative.

Pourang est assisté de deux excellentes actrices qui renforcent encore le dynamisme du spectacle.

Pourang développe le thème du labyrinthe en trois étapes : la genèse, l’affrontement et la délivrance.

Il captive toujours le spectateur, d’abord quand il parle du monstre Astérion qui vécut dans le premier labyrinthe, puis des ruelles tortueuses de Whitechapel à Londres où Jack l’Eventreur réalisa ses sinistres forfaits (qui ne furent jamais élucidés).

Alors quelle est la troisième étape, le troisième labyrinthe ? Je cite la brochure de présentation du spectacle de Pourang :

« C’est celui qui nous aide à affronter chaque jour les monStres cachés au fond de nous avec lesquels nous devons batailler »

Je vous laisse deviner quel est ce dernier labyrinthe ou alors si vous voulez le savoir dès maintenant, accourez voir le show de Pourang.

3) In fine, nous étions deux mentalistes à voir le spectacle, Eric BERTRAND (zut, j’ai dit son nom) et moi, nous avons été impressionnés.

Notamment par la façon dont Pourang sait envelopper un tour qui est, soit ancien, soit sorti il y a peu de temps (bravo notamment pour ses adaptations des routines de Luke JERMAY et de Richard OSTERLIND).

On ne le redira jamais assez, le tour est peu de chose en lui-même mais la présentation fait presque toute la différence.

Conclusion

En sortant du spectacle, j’ai entendu des spectateurs qui étaient émerveillés comme moi (peut-être pas pour les mêmes raisons) et qui disaient :

« Comment fait-il ? Comment peut-il faire ceci ou cela ? ».

J’ai donc été ravi car j’ai vu un spectacle de haut niveau qui a séduit toute une salle avec en plus, je l’oubliais mais je pourrais parler pendant longtemps de Labyrinthe, un mentaliste qui manie juste ce qu’il faut d’humour pour donner de la légèreté par instant à son propos.

Un show de mentalisme à ne pas rater !

> Découvrez d’autres avis sur Labyrinthe sur le forum !
Dark Connection
Dark Connection
Dark Connection
Dark Connection