Date : dimanche 12 février 2017
Horaire : 20h
Lieu : Théâtre du Gouvernail
5 Passage de Thionville
75019 Paris
Tarif : 15€

Le 12 février dernier a eu lieu la deuxième nuit des Magic Fingers.

Après le souvenir laissé par la première édition, l’attente des spectateurs était très forte.

Ce qui est rare est cher… à nos cœurs.

Le théâtre du Gouvernail était trop petit pour satisfaire toutes les demandes de places.
La qualité du spectacle était d’avance garantie, grâce à la présence annoncée de Stéphane LYDO, pour la présentation.

Comme d’habitude, Stéphane LYDO a préparé le public, avec ses mots personnalisés, plein d’empathie et stimulants.

Ça y est, c’est parti !

Jérôme CADEAC nous présente le tour de ses débuts, nous dit-il.

Avec le classique fil coupé et raccommodé, il déclenche les premières réactions de surprise.
Il poursuit avec un effet de cartes retrouvées de différentes façons, dans un style de close-up.

Il termine avec une présentation élégante des anneaux chinois.

Stéphane LYDO nous emporte dans ses souvenirs d’enfance.

Avec son grand-père, il illustre son histoire avec un bateau malmené dans la tempête et l’apparition d’un poisson rouge qui symbolise la baleine dorée de son imagination.

Nahman se lance dans le mentalisme et surfe sur l’actualité de la campagne électorale, pour présenter une succession d’effets de prédiction.

L’apogée est la découverte, sous chaque siège du public, d’une feuille indiquant un détail qui a été choisi par un spectateur, pendant le numéro.

Alex CONRADI émerveille le public, dans la pure tradition des manipulateurs.

Toute la magie se passe au bout de ses doigts, pour le plaisir de nos yeux.

Du coup, les oreilles ne réalisent pas que c’est de l’anglais qu’elles entendent…

Les mots ne sont pas nécessaires pour apprécier ses effets de pièces qui voyagent, à distance du public ou dans les mains de spectateurs.

Son petit porte-monnaie fait rêver les amateurs de shopping.

Yann ROULET nous fait voyager du virtuel au réel, avec la magie digitale.

Sa tablette numérique lui donne l’occasion de matérialiser des photos qu’il nous montre, bien plus rapidement qu’une imprimante 3D !

Mister MARVELLOUS est indescriptible.

C’est le magicien du grand restaurant parisien, La Tour d’Argent.

Il est « à apprécier en situation », car sa tenue, son bagout, son énergie ne se décrivent pas.

Il fait preuve d’un esprit d’à propos qui montre une grande habitude de la magie au contact du public et interactive.

The last, but not the least : Gaëtan BLOOM !

Il a été la grande surprise de la soirée, car non annoncé sur le programme.

Précédé sur scène par sa réputation, il reçoit, dès son entrée une ovation bien méritée.

Il nous fait « La plante qui disparaît », « Le miracle de la banane » et « La carte retrouvée dans le kiwi, qui est dans l’orange, qui est dans le pamplemousse, qui est dans la salade » avec sa verve et son talent habituels.

Tous ces magiciens talentueux, dynamiques et sympathiques ont emballé le public et nous ont emmenés dans leur monde.

2e Magic Fingers - Photo de Claude ABACUS
2e Magic Fingers – Photo de Claude ABACUS

Vivement la version 2018 !
Filaos

Merci pour Claude ABACUS pour les photos !

> Découvrez plus d’avis sur le forum !
​​
Imaginarium​
Imaginarium​
Imaginarium​
Imaginarium​